Ceux que je n’ai pas fait.

Salut encrolique! Juste un rapide article aujourd’hui qui m’a pris comme une envie de pisser. On a déjà parlé ici de la soif d’encre, et plus récemment de cette habitude de parler illico presto de ses futurs projets. Mais si on a tant de projets en tête dès qu’on commence le tatouage, il n’est pas étonnant que bon nombre d’entre eux ne se voient jamais concrétisés. Je voudrais donc prendre 5 minutes pour faire le tour de ces tatouages que je n’ai jamais fait, et peut-être comprendre ce qui fait qu’on choisit de sauter le pas ou non pour tel ou tel motif, et ce que ça nous enseigne sur l’importance de réfléchir, ou au contraire de lâcher prise…

Lire la suite « Ceux que je n’ai pas fait. »

Ceux que je n’ai pas fait.

Et quand tu seras vieux?

Salut homme (ou femme) de couleurs. Je continue de passer en revue les répliques les plus célèbres du film « Ma vie de tatoué en société ». On a tous, à un moment ou à un autre, entendu les mêmes questions. On a tous, à un moment ou à un autre, été agacé par ces questions. On a tous, à un moment ou à un autre, voulu envoyer chier le demandeur. Mais finalement, on ne s’est peut-être pas tous demandé, à un moment ou à un autre, si le fait que tout le monde nous pose sans cesse la même question, ne voulait pas dire que c’est une question moins conne qu’il n’y parait? Aujourd’hui, on va essayer de comprendre pourquoi on nous demande ça, et comment on peut y répondre (ceci basé sur ma propre façon d’y répondre, qui n’est évidemment pas la seule façon valable).

Lire la suite « Et quand tu seras vieux? »

Et quand tu seras vieux?

(Pour l’instant!)

Salut à tous! Cela fait longtemps que je me tâte à écrire cet article… Je sais qu’il ne va pas plaire à tout le monde, il ne va peut-être même plaire à personne, en vexer un paquet… je ne sais pas. Je n’ai absolument pas pour intention d’être médisant envers qui que ce soit, donc ne le prenez pas personnellement si vous vous reconnaissez dans ce qui suit… Aujourd’hui je voudrais réfléchir à cette phrase qu’on a tous prononcé, et qui me rend un peu plus fou à chaque fois que je la lis quelque part (c’est à dire 20 fois par jour) : « J’ai X tatouages (pour l’instant!)« 

Lire la suite « (Pour l’instant!) »

(Pour l’instant!)

La question du sens.

Je sais je sais, tu pensais ne plus jamais me revoir… ben si, j’ai pas dit mon dernier mot, et contrairement aux apparences, ce blog n’est pas complètement à l’abandon. Donc on repart pour un petit tour de réflexions vagabondes, sans vraies réponses ni leçon, juste des interrogations qui se baladent dans ma tête et qui, une fois couchées sur le papier seront peut-être plus claires pour moi, ou aideront d’autres à prendre le relais… Aujourd’hui je m’intéresse tout particulièrement à la question du sens du tatouage. Tu sais? Celui qui est supposé répondre à l’éternelle question qu’on nous pose dans les 3 premières minutes : « et ça veut dire quoi?? »

Lire la suite « La question du sens. »

La question du sens.

Histoires d’encres.

Salut à tous! Aujourd’hui nous allons vraiment nous attarder sur le Support. Ou plutôt sur LES Supports. Sur vous. Oui vous qui vous faites tatouer, pour telle ou telle raison, avec telle ou telle expérience, qui en gardez tel ou tel souvenir. Je vous ai lancé un appel à témoins et vous ai demandé de me parler d’un de vos tatouages, de votre expérience, ressenti, j’étais curieux de lire vos anecdotes etc… J’ai reçu beaucoup de réponses, bien plus que ce que je n’attendais, aussi ne sois pas déçu si ton tatouage n’apparaît pas dans cet article, c’est la dure loi du tri. J’ai sélectionné les histoires ou les façons de les raconter qui m’ont le plus intéressé, et aussi, évidemment, les tatouages qui m’ont le plus plu. Mais j’ai eu un réel plaisir à lire toute vos histoires, encore un immense merci pour votre participation, et maintenant, place à vos témoignages…

Lire la suite « Histoires d’encres. »

Histoires d’encres.

« Tutto bene, niente a posto. »

Beaucoup de sujets se battent en duel dans mon petit crâne ces temps-ci, sans qu’aucun ne remporte le magot. C’est une des raisons de mon silence prolongé, mais pas la seule (les occupations de la vraie vie de la vérité véritable sont les principales fautives). Tous ces sujets ne parviennent pas à obtenir assez de corps dans ma réflexion pour occuper un article. Alors peut-être devrais-je essayer tout bêtement un format plus court et moins recherché? Plus instinctif, mais potentiellement moins intéressant? Je ne sais pas. Ce qui est sûr, c’est que j’ai envie d’écrire sur le tatouage… Alors pourquoi pas le dernier sujet qui m’a sauté au visage lors d’une pérégrination facebookienne vieille de 3 minutes… Ça ne laisse pas beaucoup de temps à la réflexion, mais c’est un sujet qui me tient à cœur, et auquel j’avais déjà accordé quelque attention, donc je ne pars pas de zéro non plus… La question du placement. Oh et aujourd’hui, traitement très spécial pour me faire pardonner l’absence prolongée : tu auras droit à des images!! Ne t’y habitues pas, c’est exceptionnel.

Lire la suite « « Tutto bene, niente a posto. » »

« Tutto bene, niente a posto. »

Tatoueur et tatoué, un lien unique.

Petit article improvisé aujourd’hui. Bah oui, je suis comme ça. Réfléchir et se torturer les méninges, c’est bien, mais faut pas que ça nous empêche l’instinctif -toute façon je n’écris qu’instinctivement, même si de temps en temps j’essaye de coucher des idées sur le papier en amont, au moment de rédiger, c’est juste comme je parle… d’où le fait que je puisse dire des conneries, comme tout le monde-. De quoi on part pour l’article d’aujourd’hui? D’un message d’une amie qui s’amusait de savoir que mon tatoueur m’a rasé le téton hier. Comme elle se foutait gentiment de ma pomme, je me suis rendu compte que, quand même la relation entre un tatoueur et un tatoué est clairement spécifique, et souvent bien peu évoquée… Alors voyons si d’une blague on peut tirer du sérieux…

Lire la suite « Tatoueur et tatoué, un lien unique. »

Tatoueur et tatoué, un lien unique.