Et quand tu seras vieux?

Salut homme (ou femme) de couleurs. Je continue de passer en revue les répliques les plus célèbres du film « Ma vie de tatoué en société ». On a tous, à un moment ou à un autre, entendu les mêmes questions. On a tous, à un moment ou à un autre, été agacé par ces questions. On a tous, à un moment ou à un autre, voulu envoyer chier le demandeur. Mais finalement, on ne s’est peut-être pas tous demandé, à un moment ou à un autre, si le fait que tout le monde nous pose sans cesse la même question, ne voulait pas dire que c’est une question moins conne qu’il n’y parait? Aujourd’hui, on va essayer de comprendre pourquoi on nous demande ça, et comment on peut y répondre (ceci basé sur ma propre façon d’y répondre, qui n’est évidemment pas la seule façon valable).

Lire la suite « Et quand tu seras vieux? »

Publicités
Et quand tu seras vieux?

(Pour l’instant!)

Salut à tous! Cela fait longtemps que je me tâte à écrire cet article… Je sais qu’il ne va pas plaire à tout le monde, il ne va peut-être même plaire à personne, en vexer un paquet… je ne sais pas. Je n’ai absolument pas pour intention d’être médisant envers qui que ce soit, donc ne le prenez pas personnellement si vous vous reconnaissez dans ce qui suit… Aujourd’hui je voudrais réfléchir à cette phrase qu’on a tous prononcé, et qui me rend un peu plus fou à chaque fois que je la lis quelque part (c’est à dire 20 fois par jour) : « J’ai X tatouages (pour l’instant!)« 

Lire la suite « (Pour l’instant!) »

(Pour l’instant!)

La question du sens.

Je sais je sais, tu pensais ne plus jamais me revoir… ben si, j’ai pas dit mon dernier mot, et contrairement aux apparences, ce blog n’est pas complètement à l’abandon. Donc on repart pour un petit tour de réflexions vagabondes, sans vraies réponses ni leçon, juste des interrogations qui se baladent dans ma tête et qui, une fois couchées sur le papier seront peut-être plus claires pour moi, ou aideront d’autres à prendre le relais… Aujourd’hui je m’intéresse tout particulièrement à la question du sens du tatouage. Tu sais? Celui qui est supposé répondre à l’éternelle question qu’on nous pose dans les 3 premières minutes : « et ça veut dire quoi?? »

Lire la suite « La question du sens. »

La question du sens.

Histoires d’encres.

Salut à tous! Aujourd’hui nous allons vraiment nous attarder sur le Support. Ou plutôt sur LES Supports. Sur vous. Oui vous qui vous faites tatouer, pour telle ou telle raison, avec telle ou telle expérience, qui en gardez tel ou tel souvenir. Je vous ai lancé un appel à témoins et vous ai demandé de me parler d’un de vos tatouages, de votre expérience, ressenti, j’étais curieux de lire vos anecdotes etc… J’ai reçu beaucoup de réponses, bien plus que ce que je n’attendais, aussi ne sois pas déçu si ton tatouage n’apparaît pas dans cet article, c’est la dure loi du tri. J’ai sélectionné les histoires ou les façons de les raconter qui m’ont le plus intéressé, et aussi, évidemment, les tatouages qui m’ont le plus plu. Mais j’ai eu un réel plaisir à lire toute vos histoires, encore un immense merci pour votre participation, et maintenant, place à vos témoignages…

Lire la suite « Histoires d’encres. »

Histoires d’encres.

Le sexe du tatouage.

S’il est communément admis que les Anges n’ont pas de sexe, et qu’il semble tout aussi communément admis (souvent à tort) que les tatoués ne sont pas des Anges, il apparaît clairement que les tatoués ont un sexe. Ce syllogisme primaire pour introduire le sujet du jour : le sexe. Alors non, pas l’organe, désolé, mais la notion. Le rapport (non, pas le rapport auquel tu penses…) entre sexe et tatouage me semble assez évident. En revanche, pourquoi l’est-il? Ça, c’est une question déjà plus profonde (« question » j’ai dit!!…). Le tatouage est-il sexué? Le style l’est-il? Le motif l’est-il? Voilà le point de départ… voyons où ça nous mène, parlons du sexe du tatouage, et non l’inverse

Lire la suite « Le sexe du tatouage. »

Le sexe du tatouage.

Le Bon, la Brute et le Hipster.

Article un peu décousu aujourd’hui j’en ai peur. Mon point de départ : pourquoi est-ce qu’il est communément admis que certains motifs sont déplorables alors que d’autres sont respectables? Pourquoi il y a les tatoués et les Tatoués? Mon point d’arrivée : le tatouage aujourd’hui n’est plus régi par les mêmes principes. Autant que je te le dise tout de suite, on va, le temps de cet article, essayer d’être honnête avec nous même. Parce que j’ai déjà tenté de lancer la question à la plèbe, et je n’ai récolté que des fausses réponses bien-pensantes de personnes qui se sont contre-dites le lendemain dans leurs réactions… Si je te demande s’il y a les « bons » tatoués, les « vrais », les « méritants », on va éviter d’aller dans la sémantique du « pur » parce que ça renvoie à des choses moins légères… mais tu vois l’idée… Tu vas être tenté de me dire que non, bien sûr, tous égaux, tous frères, que la paix soit sur le monde pour les cent mille ans qui viennent, c’est ce qu’on m’a répondu dans un charmant chœur de commentaires ressemblant à la chorale des petits enfants à la croix de bois de la paroisse du coin de la rue… Et pourtant…

Lire la suite « Le Bon, la Brute et le Hipster. »

Le Bon, la Brute et le Hipster.

Un Art? Oui mais lequel?

C’est un exercice difficile que de disserter sur des sujets délicats, sans apporter de réponse, effleurer des problématiques lourdes en essayant de rendre ça pas trop pénible à lire, pas trop chiant, pas trop élitiste… J’ai choisi ce format de « texte unique » pour contraster avec le flot d’images de tatouages qu’on trouve sur le net, mais je suis bien conscient du risque que cela représente… Et aujourd’hui, je voudrais aborder un sujet extrêmement délicat et clivant. A tel point que je ne peux pas me résoudre à le traiter de façon trop simpliste. C’est un sujet qui concerne peut-être plus les tatoueurs que les tatoués, et en tant que tatoué non tatoueur, ma légitimité à donner mon avis est relative. Mais il y a deux sortes de passionnés de tatouage… ceux qui le sont via leurs propres motifs et motivations, et ceux qui aiment le tatouage en tant que discipline, et dès lors, se doivent de questionner le tatouage, le comprendre, et pourquoi pas, le pousser un peu. A ma très modeste mesure, c’est ce à quoi j’aspire avec ces pages. Alors aujourd’hui, penchons-nous un peu sur cet étrange rapport à l’Art qu’entretient le tatouage.

Lire la suite « Un Art? Oui mais lequel? »

Un Art? Oui mais lequel?