Le tatouage robotisé.

Salut les foufous du grattage de pores! Aujourd’hui, petit article sur un sujet qui emballe. Le Robot Tatoueur, l’avènement des machines, le T-1000 est en marche etc… Récemment, on en entend (à nouveau) pas mal parler. Sur inkage, nous avions déjà consacré un article au « phénomène » en Mars 2014, lorsqu’on avait tout juste effectué les premiers tests sur peau humaine, et à l’époque, j’avais déjà constaté à peu près les mêmes réactions dans la communauté, à base de « oh mon dieu mais quelle connerie! ». Moi qui aime bien pisser contre le vent, je m’étais alors imposé mon fameux « pourquoi? » et en avait finalement déduis que… bah non, c’est pas si terrible. Aujourd’hui, je vais tenter d’expliquer pourquoi.

Lire la suite « Le tatouage robotisé. »

Publicités
Le tatouage robotisé.

Et quand tu seras vieux?

Salut homme (ou femme) de couleurs. Je continue de passer en revue les répliques les plus célèbres du film « Ma vie de tatoué en société ». On a tous, à un moment ou à un autre, entendu les mêmes questions. On a tous, à un moment ou à un autre, été agacé par ces questions. On a tous, à un moment ou à un autre, voulu envoyer chier le demandeur. Mais finalement, on ne s’est peut-être pas tous demandé, à un moment ou à un autre, si le fait que tout le monde nous pose sans cesse la même question, ne voulait pas dire que c’est une question moins conne qu’il n’y parait? Aujourd’hui, on va essayer de comprendre pourquoi on nous demande ça, et comment on peut y répondre (ceci basé sur ma propre façon d’y répondre, qui n’est évidemment pas la seule façon valable).

Lire la suite « Et quand tu seras vieux? »

Et quand tu seras vieux?

(Pour l’instant!)

Salut à tous! Cela fait longtemps que je me tâte à écrire cet article… Je sais qu’il ne va pas plaire à tout le monde, il ne va peut-être même plaire à personne, en vexer un paquet… je ne sais pas. Je n’ai absolument pas pour intention d’être médisant envers qui que ce soit, donc ne le prenez pas personnellement si vous vous reconnaissez dans ce qui suit… Aujourd’hui je voudrais réfléchir à cette phrase qu’on a tous prononcé, et qui me rend un peu plus fou à chaque fois que je la lis quelque part (c’est à dire 20 fois par jour) : « J’ai X tatouages (pour l’instant!)« 

Lire la suite « (Pour l’instant!) »

(Pour l’instant!)

« Tutto bene, niente a posto. »

Beaucoup de sujets se battent en duel dans mon petit crâne ces temps-ci, sans qu’aucun ne remporte le magot. C’est une des raisons de mon silence prolongé, mais pas la seule (les occupations de la vraie vie de la vérité véritable sont les principales fautives). Tous ces sujets ne parviennent pas à obtenir assez de corps dans ma réflexion pour occuper un article. Alors peut-être devrais-je essayer tout bêtement un format plus court et moins recherché? Plus instinctif, mais potentiellement moins intéressant? Je ne sais pas. Ce qui est sûr, c’est que j’ai envie d’écrire sur le tatouage… Alors pourquoi pas le dernier sujet qui m’a sauté au visage lors d’une pérégrination facebookienne vieille de 3 minutes… Ça ne laisse pas beaucoup de temps à la réflexion, mais c’est un sujet qui me tient à cœur, et auquel j’avais déjà accordé quelque attention, donc je ne pars pas de zéro non plus… La question du placement. Oh et aujourd’hui, traitement très spécial pour me faire pardonner l’absence prolongée : tu auras droit à des images!! Ne t’y habitues pas, c’est exceptionnel.

Lire la suite « « Tutto bene, niente a posto. » »

« Tutto bene, niente a posto. »

Le sexe du tatouage.

S’il est communément admis que les Anges n’ont pas de sexe, et qu’il semble tout aussi communément admis (souvent à tort) que les tatoués ne sont pas des Anges, il apparaît clairement que les tatoués ont un sexe. Ce syllogisme primaire pour introduire le sujet du jour : le sexe. Alors non, pas l’organe, désolé, mais la notion. Le rapport (non, pas le rapport auquel tu penses…) entre sexe et tatouage me semble assez évident. En revanche, pourquoi l’est-il? Ça, c’est une question déjà plus profonde (« question » j’ai dit!!…). Le tatouage est-il sexué? Le style l’est-il? Le motif l’est-il? Voilà le point de départ… voyons où ça nous mène, parlons du sexe du tatouage, et non l’inverse

Lire la suite « Le sexe du tatouage. »

Le sexe du tatouage.

Un Art? Oui mais lequel?

C’est un exercice difficile que de disserter sur des sujets délicats, sans apporter de réponse, effleurer des problématiques lourdes en essayant de rendre ça pas trop pénible à lire, pas trop chiant, pas trop élitiste… J’ai choisi ce format de « texte unique » pour contraster avec le flot d’images de tatouages qu’on trouve sur le net, mais je suis bien conscient du risque que cela représente… Et aujourd’hui, je voudrais aborder un sujet extrêmement délicat et clivant. A tel point que je ne peux pas me résoudre à le traiter de façon trop simpliste. C’est un sujet qui concerne peut-être plus les tatoueurs que les tatoués, et en tant que tatoué non tatoueur, ma légitimité à donner mon avis est relative. Mais il y a deux sortes de passionnés de tatouage… ceux qui le sont via leurs propres motifs et motivations, et ceux qui aiment le tatouage en tant que discipline, et dès lors, se doivent de questionner le tatouage, le comprendre, et pourquoi pas, le pousser un peu. A ma très modeste mesure, c’est ce à quoi j’aspire avec ces pages. Alors aujourd’hui, penchons-nous un peu sur cet étrange rapport à l’Art qu’entretient le tatouage.

Lire la suite « Un Art? Oui mais lequel? »

Un Art? Oui mais lequel?

Premier jet.

Premier jet.

Une ouverture de blog, c’est toujours un peu délicat. On se demande à qui on s’adresse, puisque, si on a une idée du public visé, on n’en a aucune de celui qui sera au rendez-vous. Alors Je vais faire au plus simple, au plus direct. Tu te demandes probablement déjà ce que tu vas pouvoir trouver sur ce blog d’apparence extrêmement minimaliste, et peut-être mille-et-unième blog à traiter de tatouage que tu rencontres, mais attends une seconde, je vais te dire ce que j’espère que tu y trouveras.

Lire la suite « Premier jet. »

Premier jet.